En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Bienvenue sur

logo.png

STAGE DE VOILE 5e ~ 1er groupe

Samedi 15 juin, 10h15

depart.jpg

Nous sommes sur la plage prêts à embarquer. . . L’horaire est pour le moment respecté.

M. Roussel

ligne.png

Vendredi 14 juin

Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14 Glenan_vend14

Nous avons fait du catamaran et du trapèze. C'était sympa et sportif ! 
Ce soir, la bordée nous a présenté une danse bretonne avec la coiffe confectionnée avec un rouleau de papier toilette. Original !
Nous sentons le départ... Demain lever à 7h00 et rangement du camp.

Comptes rendus des jours précédents


Jeudi 13 juin

Dans le cadre des SVT, c'est la 4e année consécutive qu'un Rallye Nature a eu lieu les 27 mai et 03 juin dans les jardins du collège.

Pour tous les élèves de 6e, une belle occasion hors les murs et très concrète de découvrir la biodiversité ordinaire et les micro-habitats qui peuvent la favoriser : les haies, le bois mort et le lierre, le mini-potager, le compost, le toit végétalisé de l'abri, l'hôtel à insectes, la petite prairie et surtout la mare et ses larves de libellule.
Voici quelques photos qui témoignent de ce temps fort.

Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature Rallye Nature


Mme Mauduit


logoOF.jpgJeudi 13 juin

À Mordelles, les collégiens ont défendu leur place en orthographe et en grammaire

Des élèves du collège Saint-Yves de Mordelles (Ille-et-Vilaine) ont participé au concours de lettres Défi’mots et obtenu des résultats honorables. Ils ont reçu leurs récompenses, vendredi 7 juin 2024.

OF_lecture2.jpg

Une partie des lauréats avec leur professeure de français, Véronique Ménahez. | OUEST-FRANCE

L’épreuve nationale du concours Défi’mots a eu lieu en avril 2024 pour les classes de 6e à la 3e, sur la base du volontariat. Les élèves se sont inscrits auprès de leur professeur de français pour participer à une épreuve sous la forme de questionnaire à choix et multiples, avec quarante questions en quarante minutes. Plusieurs sujets sont proposés et adaptés aux différents niveaux.

Chaque établissement, une fois les résultats publiés, décide de la date de remise des prix. Pour le collège Saint-Yves, de Mordelles (Ille-et-Vilaine), l’événement a eu lieu vendredi 7 juin 2024.

« Une partie de plaisir »

Hugo, participant de cette édition, considère que les questions étaient faciles. Cinquième dans son niveau collège, il a reçu une médaille, un diplôme et trois livres. « Pour moi, c’était une partie de plaisir », explique-t-il.

« Je voulais tester mes connaissances générales en orthographe et en grammaire. C’est ma deuxième participation. J’ai appris que j’étais 19e au niveau national, alors que j’étais 163e l’année précédente. Mais je me suis bien entraîné ! » ajoute Théodore.

Maïwenn, quant à elle, a trouvé 75 % des questions faciles, mais a quand même été stressée lors de l’épreuve… Pour un score honorable, quatrième au collège, et 969e au niveau national. « Je me préparerai mieux l’année prochaine ! »

Simon, David, Marion et Céleste sont ravis des livres qu’ils ont gagnés. « Ce sont des auteurs classiques, adaptés au public collégien par les éditions Drôles de… Ils mettent en avant un thème principal », précisent-ils. Les cinq premiers ont reçu une médaille, et tous les participants ont reçu un diplôme, des marque-pages et un livre.


AS ATHLÉTISME : Régionaux  à Saint Brieuc le  mercredi 29 mai

Une vingtaine d'élèves portaient les couleurs du collège.

Athle2.jpg
 

Deux équipes de garçons ( Benjamins et minimes) étaient qualifiées.

Athle1.jpg


Mila Lignel Houillot, en minimes filles, était quant à elle qualifiée sur 1000m. 
Camille HEDAN et Jeanne RIVOALAN VALLÉE ont officié toute la journée en tant que jeunes juges.

Athle4.jpg

LES RÉSULTATS

Athle3.jpg

LES QUALIFIÉS AU FRANCE à l'issue de cette journée sont les benjamins : Lilian et Gabriel Marion,  Léo Davard,  Baptiste Danieau, Gaspard Chérel, Gabriel Monvoisin,  Sacha Durand, Brewann Pascault (champion régional au disque) et Gabriel Galles. 

La minime Mila, vice-championne régionale sur 1000m et Camille HEDAN (jury jeune) les accompagneront.

Direction STRASBOURG les 17,18 et 19 juin.


Badminton : championnat de France

La délégation mordellaise composée de 15 élèves badistes qui  s'est déplacée à Lorient pour participer au championnat de France de badminton, les 29,30 et 31 Mai 2024,  est revenue les poches pleines "d'argent".

En effet, les deux équipes qualifiées ont terminé à la 2e place. Par conséquent, nos badistes deviennent vice- champions de France.

Bad France Bad France Bad France Bad France Bad France Bad France Bad France Bad France Bad France Bad France Bad France Bad France Bad France Bad France

Voici la composition des équipes :
•⁠  ⁠Benjamins-ines : Juliette Ferré, Alice Le Doujet, Alice Gérard, Pierrick Grandin, Lenny Bristiel, Ilyès Herguel et Fatoumata Thiam (arbitre).
•⁠  ⁠Minimes : Juliette Collinet-Beuvard, Flora Jégou, Claire Sauvage, Louka Guihur, Louis Josse, Maxence Guillotin et Gwénolé Saï-Tanguy (arbitre).

En individuel, au niveau benjamin, Pierrick Grandin finit aussi à la 2e place devenant le joueur le plus médaillé du groupe. Bravo !
Quant à Lenny Bristiel, il termine à la 4e place et ne démérite pas. 
Ces excellents résultats prometteurs soulignent bien l'engagement de toutes et tous, les joueurs-euses, les coaches et l'entraîneur, Caroline Perrin.

L’équipe du Bad 


Samedi 1er juin

flamme_relais1.jpg


espagne.jpg

Séjour de nos correspondants espagnols

Mardi 28 mai

groupe2b.jpg

L'échange avec les correspondants espagnols se termine déjà. Nous souhaitons vivement que les élèves maintiennent des liens pour continuer à échanger et partager leur culture.  

Hasta luego !
 

Tous les comptes rendus


logoOF.jpgVendredi 17 mai

Bretagne et Côte d’Ivoire réunies au collège pour la Saint-Yves

Le 17 mai, 760 élèves des classes de 6e à celles de 3e se sont formés aux percussions, à la danse, bretonne et africaine, pour la fête de la Saint-Yves.

Celle-ci, la Gwell Erwan, déclinaison de la Gwell Breizh a été initiée au collège dès 2015. Elle fête saint Yves, un Breton du Moyen Âge, qui a consacré sa vie à la justice et aux pauvres.

« Sous l’impulsion d’un groupe d’élèves, d’enseignants, et d’associations, nous avons constitué un groupe de travail pour préparer cet événement. Cette fête est représentative des valeurs du collège : partager et ouvrir les élèves à d’autres cultures favorisant l’acceptation de l’autre et la différence, précise Yann Hélary, cadre d’éducation. Cette année, c’est Fedinahippah, grande figure de la culture africaine, dit le griot breton ou calciné,  qui est mis à l’honneur. Une exposition lui a également été consacrée.»

Noa Ferrey, Maël Aubois, Florian Morin, collégiens, Dominique Fontaine et Édouard Cousteau, professeurs de musique, et Élodie Fouquet, animatrice pastorale, ont accompagné les instruments de musique traditionnels ivoiriens.

L’école de musique de La Flume, était aussi représentée par Patrice Le Pottier. « Nous avons été surpris par la participation des élèves, preuve de leur intérêt pour d’autres cultures », conclut Yan Hélary.

Les photos et les vidéos parlent d’elles-mêmes ! Merci les élèves pour votre enthousiasme, vos rires, vos farandoles et vos pas de danses bretonnes et africaines. Merci également aux différents acteurs : les associations de la « Flume » représentée par P. LE POTIER, « Fendinpa AHIPPAH » représentée par JP PRIMAULT, « Triskill Musique «  représentée par M. FOLTETE, et « Jeux traditionnels de pays » représentée par J. LETERME.

Un temps de partage autour de la culture bretonne et africaine qui a montré la curiosité et l’ouverture d’esprit de nos jeunes.

M. Hélary

IVOIRE1b.jpg

Exposition : La Côte-d'Ivoire


Jeudi 16 mai

Trois labels en or pour Ecoprotel !

Les élèves de la mini entreprise du collège se sont rendus à la glaz Arena de Cesson Sévigné pour participer au festival des mini-entreprises.

Festival mini Festival mini Festival mini Festival mini Festival mini Festival mini Festival mini Festival mini Festival mini Festival mini Festival mini Festival mini

Composée de 12 élèves de 3e Belle-Île, la mini-entreprise ECOPROTEL fabrique et commercialise des pochettes de protection de téléphone en tissu recyclé. Concourant pour 3 labels différents, ils ont expliqué à des jurys de professionnels comment ils ont mené leur projet depuis le début de l'année scolaire.  Ils ont ainsi été récompensés de 3 labels en or dans les domaines de la communication, de la commercialisation et pour leur esprit d'équipe. Au cours de ce salon, ils ont pu vendre un grand nombre de pochettes. 
Si vous voulez leur en acheter une, vous pouvez envoyer un mail à ecoprotel35@gmail.com 

ensavoirplus.png

Mmes Morvan et Geffroy


logoOF.jpgMercredi 15 mai

« Ici, les devoirs ne sont pas surveillés » : à Mordelles, les collégiens ont leur espace à eux

Au collège Saint-Yves, à Mordelles (Ille-et-Vilaine), les élèves peuvent travailler et se rassembler dans un espace créé pour eux, qui comprend un jardin. L’idée ? Qu’ils prennent place où ils veulent, comme ils le veulent et les laisser travailler en autonomie, sans professeur.

Salle Picasso Salle Picasso Salle Picasso Salle Picasso Salle Picasso Salle Picasso

À l’origine de l'idée : Guillaume Massard, éducateur scolaire, ancien enseignant en football. Un métier qui l’a amené à réfléchir, au vu des difficultés de certains joueurs, à une méthode d’apprentissage unique et propre à chacun. Il la présente alors à Pascal Roussel, directeur du collège Saint-Yves, à Mordelles (Ille-et-Vilaine), et Yann Hélary, cadre d’éducation, qui la jugent transposable à l’école.

Guillaume Massard intègre un cycle de formation Action types préférences motrices et cognitives et obtient une certification. Il met alors en place la salle Picasso, un espace au collège pour y recevoir les élèves, qui peuvent s’y retrouver pour travailler ensemble, sous son regard attentif.

Une salle organisée

La salle, qui peut recevoir jusqu’à quatorze élèves, présente différents endroits organisés comme les quadrants du cerveau, avec des couleurs et des assises différentes. « Les élèves s’installent où ils veulent : au sol, sur un tapis, sur des poufs, des tabourets hauts – pour une vision globale – ensemble ou isolés, présente l’éducateur scolaire. Ce n’est pas forcément face à un bureau sur une chaise que l’on est le plus productif. Sans les orienter, ils se dirigent vers la couleur et l’assise qui leur convient le mieux. L’été, ils peuvent être dans un espace extérieur, notamment ceux qui révisent à voix haute. »

Se rendre salle Picasso n’est pas une obligation mais une aide. Cet espace, selon le pédagogue, favorise l’inclusion. Il faut y respecter quelques consignes, comme enlever ses chaussures, ne pas consommer sur place et respecter camarades et matériel.

Témoignages des élèves

Les élèves, qu’en pensent-ils ? À cette heure-ci, seuls sont présents des élèves de 5e.

«Ici on peut parler, pas en permanence et pourtant ce n’est pas bruyant. On se respecte », indique Andréa.

«J’ai découvert cette salle en 6e, j’y travaille assis sur un ballon, détendu. Il m’arrive de faire mes devoirs plus vite ici», ajoute Gabriel. Simon, lui, est assis sur une chaise face à la fenêtre : « On nous demande rien et on n’est pas bruyants. Chaque fois que j’ai perm, et que Guillaume est là, je viens, je fais des recherches sur l’ordinateur pour mes exposés, c’est confortable !»  indique-t-il. Quant à Jade et Yannis, ils utilisent toutes les possibilités de cette salle.

«C’est plus cool que la permanence. On peut discuter pour faire nos travaux de groupe, pour lesquels on peut utiliser le tableau blanc. On peut aussi y faire des jeux sans déranger les autres. Et puis, Guillaume peut nous aider pour nos devoirs. Il est présent et disponible. On ne nous demande rien et pourtant on n’est pas bruyants »,complètent-ils.

«Ici les devoirs ne sont pas surveillés, ça nous rend autonomes. On se sent plus libres et indépendants que sous l’œil de nos parents. Guillaume favorise la tranquillité du lieu », concluent Clément, Romane, Célia et Léa.


logoOF.jpgLundi 13 mai

Du théâtre forum à Mordelles pour « parler simplement de sexualité » aux collégiens

Mardi 7 mai 2024, au collège Saint-Yves, à Mordelles (Ille-et-Vilaine), des saynètes de la vie courante ont été jouées par la compagnie théâtrale 3ème Acte pour évoquer cyber harcèlement, consentement et identité de genre.

theatre_forum2.jpg

Mardi 7 mai 2024, des élèves de classe de 4e du collège Saint-Yves à Mordelles (Ille-et-Vilaine) ont participé à du théâtre « forum » sur le thème de la sexualité. Des comédiens de la compagnie 3ème acte ont interprété des saynètes représentatives de la vraie vie. Chacune d’elles a été suivie d’échanges, de propositions de postures différentes des collégiens, jouées par ceux-ci.

« Parler simplement de la sexualité »

Des élèves, attentifs et participatifs, leur professeure de SVT (Sciences et vie de la terre), un maître de cérémonie piquant et une compagnie théâtrale, le décor est planté. « Je cherchais une idée pas guindée pour parler simplement de la sexualité. Cette forme de théâtre  forum  me semblait appropriée »,  indique Anne Duval-Rouxel, professeure de SVT.

Afin de faire face aux situations simulées, des conseils et informations ont été donnés aux participants. Le consentement a fait l’objet de nombreuses réflexions. Les caractéristiques de celui-ci sont précisées par Aurore Potel, l’une des comédiennes. Lou, l’une des élèves, souligne : « Ce sont des situations que l’on peut vivre et des comportements que l’on peut aussi avoir ou subir. Ne pas juger mais écouter et rassurer les amis qui pourraient être concernés. ».

« Des images intimes peuvent être utilisées »

Quant à Aude, une autre élève, elle exprime sa crainte des réseaux sociaux :« Sur les réseaux sociaux, il faut être bien conscient de ce que l’on y fait. S’exposer ou non est un choix personnel. Ils ne doivent pas être faits pour faire plaisir aux autres. On ne connaît jamais à fond les personnes et des images intimes peuvent être utilisées.   Ce thème me tenait à cœur car les enfants sont souvent seuls sur ce sujet, devant leur téléphone qui peut présenter les choses de façon violente et inadaptée », complète l’enseignante.

Lire aussi : « Honte de choc » : l’inceste abordé par le théâtre forum, à Nantes, pour briser l’omerta

« Un environnement sécurisé et bienveillant »

La compagnie 3ème Acte met en scène un spectacle chanté à venir, Les Gloriettes, clin d’œil à l’esprit du cabaret. Elle organise aussi des « forums » de théâtre, outil amenant à des débats près des collégiens, professionnels… Cela ouvre un espace de parole. « Au-delà du débat d’idées, il y a une mise en situation, intervient Aurore Potel. Cette forme d’expression est représentative des valeurs fondamentales de la compagnie, présenter des situations compliquées du quotidien pour s’y confronter mais dans un environnement sécurisé et bienveillant. Nous leur proposons une aide mais apprenons aussi beaucoup d’eux », conclut Isabelle Bouvrain, une autre comédienne. Des réflexions qui se poursuivront dans les cours de SVT à venir ou via boîte à questions et réponses qui compléteront ce format d’intervention.

logo_compagnie3acte.png

Contact : cie3acte@yahoo.fr   Site : www.cie3acte.com